AGENDA
INFOS
Energie2007.fr
SIED70
20, avenue des Rives du Lac
70000 Vaivre-et-Montoille
Tél : 03.84.77.00.00.
Fax : 03.84.77.00.01.
Email :

Les actions traditionnelles

Faucheuse

La dévolution de ces travaux

Suivant les cahiers des charges de concession, la maîtrise d’ouvrage est répartie entre le SIED 70 et les gestionnaires des réseaux de distribution EDF et la SCICAE, selon le type de travaux sur le réseau public d’électricité et selon la catégorie de la commune : urbaine ou rurale au sens de l'électrification.

Le SIED 70 confie les travaux dont il est maître d'ouvrage à des entreprises spécialisées suivant les dispositions du Code des marchés publics. De nouveaux marchés de travaux sont entrés en vigueur en mars 2013. Il s'agit d'accords cadres permettant une remise en compétition annuelle pour les opérations d'un montant inférieur à 100 000 € sur 13 zones représentant l'intégralité du département. Pour chaque opération de plus de 100 000 €, le SIED 70 consultera les 6 titulaires de l'accord cadre retenus pour ce lot particulier.

Les travaux réalisés par le SIED 70 depuis 2005

en nombre de dossiers
Nature des dossiers 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013
Extension du réseau d'électricité 142 164 166 155 144 127 158 132 112
Renforcement du réseau d'électricité 19 18 17 19 23 23 39 46 36
Sécurisation du réseau d'électricité   1 1 5 12 11 11 14 13
Aménagement esthétique du réseau d'électricité 25 32 30 36 35 29 32 30 16
Eclairage public 106 113 135 139 116 128 166 143 164
Génie civil de télécommunications 53 87 74 59 66 78 85 68 50
Totaux 345 415 423 413 396 396 491 433 391
Les dépenses réelles de ces opérations
Année Electrification Eclairage public Génie civil de télécom-munications Totaux Evolution par rapport à l'année précédente
2005
4 393 919 €
1 468 721 €
590 512 €
6 453 152 €
-21%
2006
5 524 823 €
1 334 810 €
599 107 €
7 458 740 €
16 %
2007
6 114 019 €
1 774 703 €
604 951 €
8 493 673 €
14 %
2008
6 671 099 €
1 736 293 €
489 161 €
8 896 553 €
5 %
2009
6 301 835 €
1 208 024 €
322 056 €
7 831 915 €
-12 %
2010
6 724 006 €
1 448 548 €
686 933 €
8 859 487 €
13 %
2011
7 367 718 €
1 644 173 €
699 557 €
9 711 448 €
10 %
2012
6 732 731 €
1 682 978 €
659 030 €
9 074 739 €
-7 %
2013
5 826 060 €
3 066 949 €
496 730 €
9 389 739 €
3 %

Ces travaux se répartissent en différentes catégories.

Sur le réseau de distribution publique d'électricité

Extension

Une extension du réseau de distribution publique d’électricité est le prolongement, généralement en bordure d’une voie publique, d’une ligne existante basse tension (230-400 volts) jusqu'au droit de la parcelle à desservir. Compte tenu de la capacité du réseau existant ou de l'éloignement du futur nouveau point de livraison de l'électricité, les travaux peuvent également nécessiter l'installation d'un poste de transformation et de son raccordement en moyenne tension.

Renforcement

Le renforcement consiste à adapter le réseau public d'électricité au développement des besoins des usagers. Dès lors qu'un usager est mal alimenté (qu'il constate notamment des baisses de tensions), il est nécessaire d'intervenir pour augmenter la qualité de la fourniture. Il existe plusieurs solutions pour remédier à ces insuffisances :
  • Le remplacement des lignes basse tension en fils nus ou en câbles de faible section par des câbles isolés torsadés plus gros.
  • L'injection de courant à partir de nouveaux postes de transformation (20 000 volts / 230-400 volts) à implanter à proximité des points de consommation.
  • La maîtrise de la demande de l'électricité qui consiste, à l'aide de dispositifs techniques placés après comptage, de mieux répartir l'appel de puissance sur le réseau.

Fiabilisation des réseaux à basse tension en fils nus

Depuis le début de l'année 2005, le fonds d'amortissement des charges d'électrification a mis en place un programme qui permet aux collectivités de réaliser de tels travaux, notamment lorsque les fils nus se situent dans des zones boisées ou très ventées.

Dissimulation des réseaux

Avant Après

Ces opérations permettent d'améliorer l'esthétique des communes et sont généralement coordonnées avec des travaux de dissimulation des réseaux de communications électroniques et d'éclairage public. Ces opérations de dissimulation de réseaux existants sont très coûteuses en comparaison de la plus value, dès sa construction, d'un nouveau réseau en souterrain par rapport au réseau aérien équivalent. C'est pourquoi, il est souhaitable de réaliser toutes les extensions de réseaux en souterrain, en coordination avec les autres réseaux nécessaires à la viabilisation de toute parcelle.

Eglise de nuit

Travaux d'éclairage public

Le SIED 70 intervient en éclairage public pour le compte et à la demande de ses adhérents. Afin de pouvoir répondre aux choix des communes pour les matériels qu'elles choisissent, le SIED 70 prépare et gère les marchés que les communes, maîtres d'ouvrage des travaux, passent directement avec les fabricants.

Travaux de génie civil de communications électroniques

En coordination avec, d'une part, les extensions et les renforcements réalisés en souterrain et, d'autre part, les opérations de dissimilation de réseaux, le SIED 70 installe des fourreaux et des chambres de tirage qui permettent soit à l'opérateur d'éviter d'installer des supports en bois lorsque le bénéficiaire de l'extension du réseau demande son raccordement au réseau filaire de communications électroniques, soit de dissimuler les réseaux aériens de communications électroniques en même temps que les réseaux de distribution d'électricité.

Coordination hygiène et sécurité sur les chantiers

En application de la loi, le SIED 70 porte une attention particulière aux risques de co-activités (intervention simultanée ou successive de plusieurs entreprises sur un même chantier) qui peuvent apparaître dans la réalisation de ses projets. En tant que maître d’ouvrage, le SIED 70 assure en interne la mission de coordination SPS (sécurité et protection de la santé) qui lui incombe.